L’application « Clear Outside »

Bonjour à tous,

Pour les Geeks (comme moi vous allez dire) voici une petite application compatible iPhone, Androïd et PC.

Je vous présente Clear Outside.

Comme je l’indiquais en préambule cette application est compatible iPhone:

Androïde:

Et PC: https://clearoutside.com/forecast/49.42/2.82

Détaillons un peu les informations:

Assez conviviale, on peut centrer les tableaux soit sur minuit, soit sur midi (bon là c’est pour les observateurs du Soleil ou bien pour ceux qui veulent planifier leur sortie piscine).

L’application vous indique tout de suite l’âge de la Lune ainsi que sa visibilité. L’heure du couché du Soleil et une première ligne indiquant la couverture nuageuse.

Par la suite, vous avez les nuages de basses, moyennes et hautes altitudes.

Arrive après un petit outil sympathique annonçant le passage le l’ISS.

Puis la visibilité: ici les valeurs sont en miles (1 mile = 1,60934 km). On parle ici d’une visibilité horizontale. Utile pour voir arriver votre belle-mère.

On passe à la ligne brouillard. L’information est en pourcentage.

En-dessous, vous avez le type de précipitation. Facile à comprendre.

Suivi de la probabilité et de la quantité de ces précipitations.

Voici une petite ligne sur la direction et la force du vent. Là encore la force du vent est indiquée en “miles per hour”. Utilisez la conversion donnée plus haut.

Dans cet exemple, le vent est du 290 pour 34 km/h.

Une petite ligne sur le gel. Information pertinente pour savoir si vous devez installer votre résistance chauffante pour le miroir secondaire. Cette ligne est suivie par les températures réelles et ressenties.

Heureusement, la température est indiquée en degrés Celsius. Je ne vous dis pas les calculs à réaliser pour traduire les degrés Fahrenheit. Historiquement, dans cette échelle, le point zéro était la température atteinte dans la ville de Dantzig au cours de l’hiver 1708-1709 et le point 100 était la température du sang de cheval. Nous l’avons échappé belle !

Arrive ensuite la température du point de rosée, “Dew Point” en anglais. Cette information vous renseignera sur l’utilité d’un pare buée. Elle sera associée au pourcentage d’humidité. Si le pourcentage dépasse les 80% et/ou si le “Dew Point” est proche de la température réelle, attendez-vous à avoir pas mal de rosée sur vos tubes, miroirs, lentilles et oculaires.

Enfin, vous trouverez la pression atmosphérique en hectopascals. C’est l’unité de mesure de pression qui a remplacé le millibar. Je rappelle que la pression standard est de 1013,25 hPa. Au-dessus, vous êtes en conditions anti-cyclonique et en-dessous c’est une dépression.

Pour la ligne ozone, Alain Damarrée, que je remercie, m’a bien aidé. L’unité Dobson (DU pour Dobson unit) est une unité de mesure de la masse surfacique de l’ozone atmosphérique, spécifiquement dans la couche d’ozone de la stratosphère. C’est la mesure la plus fondamentale utilisée dans la recherche sur l’ozone. Une unité Dobson (DU) est définie comme une épaisseur de 0,01 mm à la température et pression standard.

L’épaisseur de la couche d’ozone est exprimée en unités de Dobson, qui mesurent ce que serait son épaisseur physique si elle était comprimée dans l’atmosphère terrestre. En ces termes, c’est vraiment très mince. Une plage normale va de 300 à 500 unités Dobson, ce qui correspond à entre 3 et 5 mm.

La valeur de l’ozone en DU informe sur le fait que les UV sont plus ou moins filtrés. Cela a donc une incidence sur la réfraction de la lumière.

Bon, nul doute que vous connaissiez tous cette application, mais tant-pis, je suis content de partager ici avec vous.

Bon ciel à tous.

Astronomicalement.

Simon-Pierre.