ASTROMOMES FICHE N°1 du 1er septembre

ASTROMOMES

FICHE N°1 du mardi 1er septembre 2015

 

 LA LUNE

LA PLEINE  LUNE   a eu  lieu le  29 août  2015 à 18h37m UTC

Nous sommes donc toute la semaine en LUNE GIBBEUSE DECROISSANTE

 La Pleine Lune est difficilement observable, trop lumineuse elle vous éblouit et ne présente que très peu de relief. Avec un petit instrument il est indispensable d’utiliser un filtre.

LE SOLEIL

ATTENTION DANGER SOLEIL

Télécharger le livret sur http://reperes-astro.fr/livret-pedagogique-attention-danger-soleil/

A l’ŒIL NU ET AUX JUMELLES

Le 04 Septembre 2015, à 08h41 UTC, la Lune gibbeuse décroissante est en conjonction avec les étoiles de l’amas des Pléiades (M45), à 8°43′.

 

Le 1er septembre : maximum de l’essaim de météorites des Alpha Aurigides.

La poussière est associée à une comète qui passe tous les 2000ans…

Mais la Lune est encore très gênante…

EVENEMENTS A PREPARER

http://pgj.pagesperso-orange.fr/lune280915.htm

L’éclipse Totale de Lune du 28 Septembre

C’est la dernière d’une série de quatre éclipses lunaires totales consécutives, deux ayant eu lieu en 2014 (15 Avril et 08 Octobre) et deux se produisant en 2015 (04 Avril et 28 Septembre). Elle est visible depuis l’est de l’Océan Pacifique, l’Amérique du Nord et du Sud, l’Europe, l’Afrique, et l’ouest de l’Asie. Cette fois, la trajectoire de la Lune l’amène plus profondément dans la moitié sud de l’ombre de la Terre. La phase de totalité dure 73 minutes.

 

NOUVELLES DE L’ESPACE

 Essai de déploiement du bouclier thermique réussi pour le JWST. Crédit : NASA/JWST

Article sur CIEL et ESPACE  : http://www.cieletespace.fr/node/19128

Trois ans avant son lancement dans l’espace par une fusée Ariane 5, le télescope spatial James Webb (JWST) poursuit sa batterie d’essais. Début août, la Nasa a procédé à l’ouverture de ses écrans de protection thermique, en grandeur nature. Le déploiement de ce dispositif est crucial pour le bon fonctionnement du réflecteur de 6,5m de diamètre et de ses instruments. Ces fines couches argentées, repliées dans la coiffe de la fusée lors du lancement, doivent s’ajuster à quelques centimètres près une fois dépliées. Leur surface équivaut à celle d’un court de tennis.

 

A LIRE, A VOIR