Le ciel du mois de février 2019

En février, les nuits sont toujours très longues : l’idéal pour partir à la découverte du ciel étoilé en début de soirée… ou le matin au réveil. Si la météo est un peu plus clémente qu’en janvier, vous allez pouvoir faire quelques belles observations à condition de bien vous couvrir.

Détaillons un peu la tenue vestimentaire de l’astronome amateur.

1- le bonnet. Article indispensable. C’est par la tête que nous perdons le plus de chaleur.
2- une polaire. Cela va de soi.
3- une veste chaude et étanche à l’humidité.
4- vous pouvez prévoir un gilet comportant plusieurs poches afin d’y placer vos oculaires.
5- des gants ou des mitaines. Personnellement, je mets un gant à la main gauche et une mitaine à la main droite. Cela me permet d’avoir chaud et de garder toute ma dextérité pour taper sur le clavier de ma raquette SkyWatcher.
6- un pantalon chaud ou de ski.
7- des chaussures chaudes à semelles épaisses.

Voilà, vous êtes bien équipés. Commençons notre découverte du mois de février.

On commence en beauté avec une réunion au CAASV dès le 1er Février. Rendez-vous à 20h30 à la salle des associations de St-Sauveur.

Ensuite nous verrons une occultation de Saturne par un petit croissant de Lune dès le 2 février au petit matin.

Lundi 4, c’est la nouvelle Lune. C’est l’occasion de s’essayer à l’astrophotographie. Comme vous savez que je pratique la méthode de la pose courte, voici un tableau avec quelques cibles et le temps de pose associées pour un tube ouvert à f/D=5.

Le 5 janvier, la Lune à l’apogée passera à 54′ de Mercure. Ce jour là, la comète 123P West-Hartley sera à son périhélie (Magn.=12,7). Cette comète fût découverte le 11 mai 1989 par Richard M. West et Malcom Hartley à l’observatoire européen austral. Elle a une période courte de 7 ans et demi.

Le 6, c’est l’astéroïde 432 Herculina qui sera à l’opposition avec le Soleil (Magn.= 8,9). C’est un astéroïde de la ceinture principale, d’environ 225 km de diamètre.

Le lendemain, la Lune sera à 3,8° de Neptune.

Le 8 février, réunion/observation au Club Andromède de Lassigny. Le rendez-vous (bien trop tard) est fixé à 21h.

Ne loupez pas la journée de rencontre et partage de l’association Repères à Rouvroy-les-Merles ce samedi 9 février. Peut-être aurez-vous la chance de pouvoir observer Mars qui reste encore visible en 2019 ?

Le 10 la Lune sera à 6,1° de Mars. Enfin, le 11 elle passera à 5,2° d’Uranus. Ce même jour, Vénus sera toute proche de M22 (2,7°).

Mardi 12, premier quartier. Le lendemain, Mars sera à 59′ d’Uranus.

Vendredi 15 février, deuxième réunion du CAASV.

Ensuite, c’est le 18 que Vénus sera à 1,1° de Saturne. La Lune, elle, passera à côté de M44. Egalement appelé NGC 2632, La Crèche ou la Ruche, c’est un amas ouvert riche situé dans le Cancer. Connu depuis l’Antiquité, il se présente à l’oeil nu sous la forme d’un objet nébuleux.

Le 19, Mercure a rendez-vous avec Neptune (0,7°). Mais c’est surtout la Lune qui va nous intéresser ce soir là. En effet, elle sera pleine et au périgée. Ce sera la plus grosse pleine Lune de l’année avec un diamètre apparent de 33,5′.

Le 22 février, c’est le club Andromède qui vous donne rendez-vous pour observer ou pour parler d’astronomie si la météo venait à être mauvaise.

https://www.astroclub-andromede.fr

Samedi 23, rapprochement entre Vénus et Pluton (1,4°). Vous avez intérêt de trouver un gros télescope si vous voulez profiter du spectacle.

Le 26 février, ce sera le dernier quartier.

Le 27, Mercure atteint sa plus grande élongation à l’est du Soleil. La Lune passera à 1,8° de Jupiter. L’astéroïde (349) Dembowska sera en opposition avec le Soleil ce jour là (Magn.=10,3). Découvert le 9 décembre 1892 par Auguste Charlerois, il habite la ceinture principale.

Les phases de la Lune:

Apparence des planètes au télescope pour février 2019.

Visibilité des planètes: