Samedi 17 février un concentré de bricolages, de rencontres et d’observations

LES BRICOLAGES

Le matin, dès la première flambée, Maxence D arrive avec Daniel son père, Denis (malgré sa fracture de la main droite) Simon Pierre puis Maxence G avec Tania sa maman et Sophie L. Edwige nous rejoint à midi avec une tartiflette maison.

MISE SUR PIED DE LA COUPOLE DU PLANETARIUM “GOTO”

il fallait l'inventer...

le premier chevron va nous guider

midi le support de la coupole est achevé

 

la coupole est en place

C’était une priorité pour accueillir nos hôtes à l’observatoire avec le petit plané GOTO et pourquoi pas le LSS si on arrive à le hisser à la bonne hauteur

Daniel a réussi à achever la structure dans l’après midi. ses conseils éclairés et sa tenacité nous ont donné un sacré coup de main

Première séance mardi avec les élèves de l’EREA

 DEMONTAGE DU LX 200

Claude va demander conseil à l’entreprise VANHOOTEGHEM. Il faut pouvoir passer la vis centrale par l’intérieur de la colonne afin de bloquer la base du LX comme sur le pied d’origine? pour cela nous demandrons d’ouvrir une fenêtre dans la colonne et l’agrandissement du trou central.

 REMISE EN ORDRE DE L’ELECTRICITE DU HANGAR

Denis a réussi à brancher les quatre rails du hangar et toutes les prises existantes. Nous n’avons pas encore trouvé le moyen de faire fonctionner toutes les issues de secours

 COLLIMATION DU BC 600

Mathieu a utilisé notre nouveau collimateur et a procédé au nettoyage du secondaire. Le résultat du soir est plus qu’encourageant

CHANGEMENT DES ROUES DE LA GAZELLE

 

REGLAGES DU PLANETARIUM NUMERIQUE (suite)

Au matin après s’etre installés près du feu pendant que les autres bricolent dans la fraicheur du hangar Maxence D et Maxence G ont installé de nouveaux scripts dans le logiciel avec l’aide de Sophie L. Viennent maintenant s’ajouter aux scripts déjà existants :

  • Les phases lunaires et éclipses,
  • L’explication jour/nuit,
  • Une balade dans les constellations de l’automne,
  • Une démonstration des différentes orbites du système solaire

L’affichage a été dupliqué entre l’écran et le projecteur pour faciliter le déplacement dans le logiciel.

L’après midi avec Sophie L. nous nous sommes attelés au réglage de la sphère de projection du LSS, après plusieurs tentatives plus ou moins fructueuses l’horizon a été rétabli et équilibré. Un récurage de fond en comble de la sphère a été fait par Sophie et son huilde de coude.

 

DEMONSTRATION DES DEUX PLANETARIUMS

 

le GOTO est prêt pour une séance de planétarium

Photos d’ambiance (jour et nuit)

Installation sur l'aire d'observation le 17/02/2018

Installation du matériel sur l'aire : lunettes, Newton sur monture équatoriale, Dobson et Maksutov sont présents

Début des observations, aucun nuage à l'horizon, la météo se confirme. Le BC600 est en mode visuel la première partie de nuit, un petit tour sur Uranus puis nébuleuses planétaire (Esquimau/NGC2392) et repérage de la galaxie qui sera imagée

Quelques uns sont partis, les astrophotographes restent. Les acquisitions sont lancées : pauses courtes / pauses longues

Lever du Soleil sur l'observatoire à 7h11 du matin photo de Arnaud et de Mathieu

 

ET VOILA QUELQUES RESULTATS :

Simon Pierre

la tête de clown 1200 images de 500ms

AU BC 600

NGC 2903 3h de pose de 2mn Avec la caméra Moravian

NGC 2903 BC 600 MORAVIAN

 

Maxence

Le but était sur cette session de tester l’autoguidage avec mon diviseur optique et la QHY5L-iic. Le réglage de la caméra de guidage n’a pas été de tout repos, mise au point de l’imageur sur la lune sauf que le croissant était tellement fin que le temps que j’arrive à placer la QHY dessus la lune était partie derrière les arbres . Pas grave on tente avec le préréglage on verra si ça passe. On vise M42,le telescope semble avoir abusé de certaines substances, pas grave on recalle le GOTO correctement… On cherche une étoile guide, on lutte, on voit une banane passer dans le coin de phd2 : c’est ça une étoile guide  ?!? Merci à Romain pour ses conseils et le gros coup de main pour démarrer l’autoguidage. Calibration OK et on lance tout ça… Les réglages ont été un peu délicats à mettre en place, je me limite donc à 120 secondes de suivi.

Pour les infos :
SW150/750+correcteur de coma (après avoir écouté Simon Pierre j’ai resserré mon porte oculaire et le défaut dans le bord droit de l’image est moins prononcé qu’avant, merci ;) )
Heq5pro
Canon 1000D
90×120 secondes
Darks Offsets Flats: 30-30-30
DSS et photoshop CS2

 

90x120sec - SW150/750 - Heq5pro - Canon 1000D


En fin de session je décide de pointer M51, et de faire quelques poses dessus pour vérifier de nouveaux réglages du logiciel PHD2guiding. Les courbes ont l’air plus calmes et les poses de 300 secondes me semblent pas mauvaises ! Petit aperçu avec les belles taches sur le capteur et les pixels morts (pas de darks-offsets-flats).

M51, suivi de 300sec avec PHD2