LE 19 OCTOBRE Une comète viendra frôler la planète MARS mis à jour le 20 OCTOBRE à 8h15

DERNIERES NOUVELLES :

ICI   beau descriptif de la NASA

 

“FROLER” :  140 000 km à 18h30 le 19… On a même cru lors de sa découverte le 3 janvier 2013  qu’elle pourrait percuter la planète Mars…

La chevelure de la comète pourrait englober Mars.

Quels dangers ?

Pour la Terre, aucune conséquence, nous sommes à 50 000 000 de km…

Mais pour les sondes qui sont en orbite autour de Mars, il y a péril, les poussières  pourraient les endommager. Un rapport demandé par la NASA conclut que les dangers sont moindres que lors d’une pluie de LEONIDES les étoiles filantes du mois de novembre.

Il y aura  cinq sondes autour de MARS à cette date :

  • Mars Express de l’ESA
  • Mars Odyssey de la NASA
  • Mars reconnaissance Orbiter de la NASA
  • MAVEN de la NASA
  • Mars Orbiter Mission de l’Inde

Que peut on observer ?

De la Terre, rien….la “magnitude” devrait être de 8… mais les sondes tenteront de prendre le spectacle en images . A SUIVRE

La nuit dernière, trois jours seulement avant l’approche la plus proche, l’astrophotographe Damian Peach a pris cette image

La comète approche de la PLANÈTE ROUGE. Le dimanche 19 octobre, la comète Siding Spring passera à seulement 140 000 km de Mars.

A titre de comparaison, c’est à peu près 1/3 de la distance entre la Terre et la Lune.

Les données les plus intéressantes pourraient provenir de Maven, une sonde de la NASA qui a atteint Mars juste avant la comète. Maven est conçue pour étudier l’atmosphère martienne. C’est une bonne chose, parce que quand la comète arrive, la chevelure de la comète sera probablement frôler l’atmosphère de Mars, elle pourrait déclencher des aurores sur la planète rouge . MAVEN pourrait enregistrer ces lumières exotiques.

La sonde Mars Reconnaissance Orbiter et sa caméra HiRISE  pourrrait résoudre (c’est à dire de déterminer la forme de) le noyau de la comète.

C’est une «comète nuage de Oort» et c’est sa première incursion dans notre système solaire. Cela signifie qu’elle est en grande partie intacte et qu’elle n’a probablement pas  subi de grands changements depuis sa formation .

Nous n’avons jamais vu une de ces comètes de près.

Les astronomes amateurs expérimentés avec des télescopes de taille moyenne et leurs appareils photo numériques sensibles ne devraient avoir aucune difficulté à photographier la comète Siding Spring dans les nuits à venir : une étoile de magnitude 12 dans la constellation Ophiuchus, juste à côté, de … vous l’aurez deviné … la planète Mars.