Vendredi 27 mars : la soirée au collège du Thelle à MERU

Il y a un micro climat fort intéressant à Méru. Pour la deuxième fois, la soirée au collège a été réussie grâce à un ciel qui se “nettoie” juste au moment de l’observation.

Une bonne trentaine  de familles avait fait le déplacement. De 20h à 21H30, les télescopes n’ont pas chômé et le laser vert de Claude non plus.

Les élèves avaient visiblement convaincu et informé les parents. Leur participation active aux découvertes célestes de la soirée a donné une dynamique bien agréable.

Cette soirée est une belle récompense pour les professeurs et les intervenants qui ont mené, pour la troisième année, ce projet de CDDC avec le Conseil Général de l’Oise.

 

COMPTE RENDU de la soirée du 27 mars 2015 au collège du Thelle à Méru par Elizabeth ” montreuse d’étoile” de REPERES

Toute la journée la météo était incertaine et par chance vers 19h le ciel s’est éclairci, ce qui fait qu’un beau ciel attendait les premiers arrivants à cette soirée organisée pour les élèves du collège et leurs parents, familles et amis, sans oublier leurs professeurs.

La motivation pour certains d’assister à cette observation était d’autant plus forte que deux classes avaient bénéficié de sessions d’astronomie avec force explications, images vidéos et une séance sous le planétarium de REPERES.

Les instruments étaient en place : 2 télescopes, une grande lunette, une petite lunette et une paire de jumelles.

Claude avec son laser qui retrace dans le ciel les constellations visibles, commentant au fur et à mesure les particularités de certaines étoiles – ne sont citées ici que les plus mémorables – comme Bételgeuse la géante rouge et Rigel  la géante bleue de la Constellation d’Orion, et Sirius (constellation du Grand Chien)  l’étoile la plus brillante de notre ciel. Claude nous narre aussi des histoires de la mythologie grecque qui explique par exemple la place de la constellation du Bouvier (le gardien de bœufs) loin de la Grande Ourse encore appelée la casserole ou les 7 bœufs.

La planète Jupiter était bien visible ainsi que ses 4 principaux satellites ; et puis la Lune, notre satellite naturel qui en était à son 8ème jour de lunaison (pour les initiés premier quartier (7jours) + 1 jour).  Deux astres magnifiques à contempler  dans les différents instruments astronomiques.

Et puis des détails plus précis dans le ciel : le bel amas des Pléiades (les 7 sœurs), l’épée d’Orion et ses nébuleuses, M 3 un bel amas globulaire dans la constellation des Chiens de Chasse, et bien d’autres. De la nébuleuse du Hibou M97 Eddy nous dit qu’on ne voit que les yeux du Hibou, mais c’était quand même un peu difficile de les voir ; la cour du collège offre une vaste plateforme, mais les éclairages alentour et une Lune avec une forte luminosité pénalisait la découverte des objets du ciel profond.

Ce qui a le plus frappé les montreurs d’étoiles, c’est l’enthousiasme de certains élèves, allant chercher leurs parents par la main pour leur faire part de leur fascination à la découverte de leurs premiers  regards avec les différents instruments astronomiques à leur disposition.

Et pour les montreurs d’étoiles, quelle joie de faire plaisir aux nouveaux observateurs du ciel  et de partager leur passion. En somme, une ambiance agréable et une soirée sympathique.

Nous voulons remercier ici le collège du Thelle pour son accueil chaleureux et la bonne organisation de cette soirée.