15 sept journée du patrimoine à l’abbatiale de SAINT MARTIN AUX BOIS

Photos de Roland GARDIN et IPhone de Claude

 


Arrivée des quatre montreurs d’étoile à 11h

Déballage de tout le matériel

le camion était bien plein

REPAS bien sympa au petit restau de Saint Martin

Dès 14h00, les premiers visiteurs arrivent et Catherine nous rejoint

plus de 110 personnes sont passées au stand d’accueil, elles pouvaient participer aux ateliers ou à l’observation du Soleil

Les maquettes du système solaire ont eu un certain succès

 

plus de 90 dans cinq séances de planétarium

Le planétarium numérique installé dans le choeur de l'abbatiale

alternance tout l’après midi avec les visites de l’abbatiale

rangement du matériel vers 19h00

repas pique nique sur place avec un petit MACON ramené par Sophie

 

dès 20h00 les premiers curieux du ciel arrivent et la Lune les attend dans nos instruments y compris celui de Clément nouvel adhérent de REPERES

une centaine de personnes vont profiter d’un ciel bien étoilé jusqu’à 23 h00

 COMPTE RENDU DE SIMON PIERRE

Voici le compte rendu (CROA et plus) de la journée du patrimoine à Saint-Martin-aux-Bois.
Nous nous sommes retrouvés vers 11h avec Claude, Jean-Claude et Sophie aux portes de l’Abbatiale. Ce monument du XIII ième siècle est magnifique. Habituellement fermé, il ouvrait ses portes à l’occasion des journées du patrimoine. Superbe bâtisse gothique, nous avons eu le plaisir de la visiter. De magnifiques peintures ont été mises à jour par l’association « Stalles de Picardie » qui s’en occupe. Une prochaine saison de rénovation est prévue pour très bientôt.
Après avoir découvert ce site grandiose, nous avons installé le planétarium dans le coeur. C’est la nouvelle version numérique que Claude présentait ce jour là. Une exposition sur les systèmes solaires de Ptolémée, Copernic, Tycho Brahé et enfin de Kepler était présenté dans la nef. A l’extérieur, deux lunettes d’observation du Soleil étaient à la disposition du public.
Nous avons déjeuné dans le charmant petit restaurant du village. Le menu du jour était succulent. En plus, nous avons été invités par l’association.
Les hostilités commençaient à 14h30. Le succès fut au rendez-vous avec environ 200 personnes qui ont profité du planétarium. La visite était double: Architecture et astronomie. Claude et Sophie étaient aux commandes des instruments extérieurs. Claude maîtrisait comme à son habitude le plané. Et moi, quand je ne faisais pas entrer et sortir les visiteurs par le sas du planétarium, j’étalais mes pauvres connaissances, comme on peut étaler sa confiture quand on a peu, du côté des maquettes. Bref ce n’était qu’une pâle copie des discours de Claude mais qui heureusement n’a pas fait fuir le public curieux.
Mais la journée ne s’arrêtait pas à la fermeture de l’Abbatiale. Car dès 20h30, après quelques énormes sandwichs et un petit coup de rouge offert par Sophie, le public est revenu observer le ciel avec nous.
Cette fois-ci mon SW254/1200 était en batterie, secondé par un Dobson et plusieurs lunettes. Pendant, que Claude faisait découvrir le ciel nocturne à l’aide de son laser vert, votre serviteur offrait une vision rapprochée d’objets faciles mais superbes.
Nous avons profité d’un magnifique premier quartier (la Lune avait 6 jours) qui a malheureusement rapidement disparu derrière un ancien bâtiment de l’Abbaye. Heureusement, Saturne brillait au sud-est rapidement suivie par Mars. La planète aux anneaux a connu un vif succès. J’avais enchâssé mon oculaire XWA de 9mm pour le plaisir de tous.
Enfant, parents et grand-parents se sont succédés à l’oculaire. Ils en voulaient encore plus. Alors nous sommes partis vers le ciel profond. En alternant les oculaires de 20 mm et de 9mm, je leur ai offert, la nébuleuse de l’Haltère, puis celle de la Lyre. Toujours autant d’exclamations. Après l’observation en réel, je montrais au public mes pauvres photos (elles seront mieux quand je maîtriserai ;) ) et il a pu comparer le visuel et l’astrophoto.
Nous avons également pointé quelques amas globulaires. Amas de Pégase et l’amas d’Hercule qui pour moi reste le plus beau. Sur ce dernier, nous avons poussé un peu le grossissement jusqu’à 133 fois. Nous nagions au sein de toutes ces étoiles siamoises.
Finalement, c’est vers 23h que s’est terminée cette belle journée.
Pour toutes ces raisons, je ne connais pas le résultat final du match de foot sur CSTAR. Mais ne le cherchez pas pour moi, car j’y porte très peu d’intérêt.
Astronomicalement.
Simon-Pierre.

CR de SOPHIE

nous avons passé une très belle journée à Saint-Martin-aux-Bois,la soirée était magique et le public se montrait curieux agréable et avisé, certains venaient juste pour le planétarium mais ils sont repartis impressionnés par la beauté de l’église, je pense que l’idée de partager le temps entre les deux centres d’intérêts de la journée d’hier a été intéressante dans la mesure où les personnes qui venaient pour le plané sont du coup restés dans l’église et ont pris le temps de s’y intéresser, j’ai pu le constater à chaque fois que j’ai discuté avec les visiteurs …Il me semble que nous pouvons réfléchir à une autre mise en commun de nos efforts avec d’autres thèmes ou lors d’une autre journée d’été par exemple,hier en plus du beau temps et d’une nuit relativement noire, notre public a été gratifié de 5 étoiles filantes, de quelques passages de satellites et d’une Voie-Lactée bien présente